George se paie un article 5 étoiles au Guardian

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    George Michael France Index du Forum -> Symphonica Tour 2011

Fethiye Répondre en citant



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 913
Localisation: Where my eyes can't find you anymore

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2011 à 23:44    Sujet du message: George se paie un article 5 étoiles au Guardian
 
Hey les Lovelies nous pouvons être fiers de notre grand GM voici un article du Guardian (et ce n'est pas un tabloïd, non non!!) où il ne font que l'éloge de GM et de sa 1ère du Symphonica Tour!!

LA CONSECRATION!!! JE VOUS DIS!!!!

http://www.guardian.co.uk/music/2011/aug/23/george-michael-symphonica-review
_________________
Fethiyé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Fethiye Répondre en citant



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 913
Localisation: Where my eyes can't find you anymore

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2011 à 23:48    Sujet du message:
 
Prague's lavish neo-rococo State Opera House is a long way from HM Prison Highpoint in Suffolk, where George Michael spent four weeks last September after piloting his Range Rover into the window of his local Snappy Snaps while under the influence of cannabis.

Nearly a year on, and having pronounced his jail sentence to be "karma" and promised to turn his life around, Michael has returned with a lavish new project. The Symphonica tour finds him hooking up with classical orchestras from across Europe to reinterpret a selection of his own material, unexpected cover versions and traditional standards.

He claims the idea was inspired by a recent similar jaunt by an old-school musical hero, Tony Bennett, but on the evidence of the opening night in the Czech capital, Michael is not yet ready to become a lounge crooner. Performing with the Czech National Symphonic Orchestra, he interrupts his set four songs in to inform his audience: "I've got to tell you that I'm shitting myself here."

Clad head to toe in black and looking trim – he claims to have lost a stone since giving up dope – Michael soon hits his stride, transmuting the euphoric house-pop of New Order's True Faith into a melancholic string-driven lament. He turns back the clock for an anti-Sony Music rant before rehabilitating an obscure but poignant Terence Trent D'Arby song, Let Her Down Easy.

The orchestral arrangements of Michael's tastefully muted own numbers such as Kissing A Fool and It Doesn't Really Matter are cleverly understated and his sensitive interpretations lend an ineffable sadness to both Rufus Wainwright's Going To A Town and the Police's Roxanne. By contrast, he morphs Brother Can You Spare A Dime? into a louche big band romp and turns Rihanna's Russian Roulette into melodramatic cinematic pop.

The second half of the evening finds Michael in reflective mood. After a heartfelt tribute to Amy Winehouse ("In my 30 years of making music, I was never in awe of anyone new on the British scene until her"), he performs an appropriately vulnerable, halting version of Love Is A Losing Game in front of images of the late singer. He develops the heart-on-sleeve motif with a moving monologue in which he admits that mutual addiction issues have led to the end of his relationship with his long-term partner, Kenny Goss, before debuting a ballad for Goss, Where I Hope You Are.

It's a powerful moment but the whole evening is packed with songs of emotional heft and resonance, lovingly interpreted. After violins underscore the elegant angst of A Different Corner, Michael constructs an upbeat climax to the set with a soulful roustabout through Nina Simone's celebratory anthem Feeling Good then encores with Stevie Wonder's You and I and a medley of his own life-affirming dance-pop hits in Amazing, Wham's I'm Your Man and Freedom. His five-minute standing ovation is entirely deserved.
© 2011 Guardian News and Media Limited or its affiliated companies. All rights reserved.

_________________
Fethiyé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Anik Répondre en citant
Administratrice/Moderatrice


Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 6504

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2011 à 10:21    Sujet du message:
 
Je l'ai lu hier soir Cool et il se termine par :
" Son standing ovation de 5 mn est entièrement mérité. "

George !!
_________________
http://georgemichael.songs.over-blog.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail

Fethiye Répondre en citant



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 913
Localisation: Where my eyes can't find you anymore

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2011 à 18:59    Sujet du message:
 
Dès que j'ai le temps, je résume l'article ou mieux, je le traduis mais en attendant un seul mot pour résumer cet article:

ELOGIEUX!
_________________
Fethiyé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

ESTELLE Répondre en citant



Inscrit le: 03 Oct 2006
Messages: 307

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2011 à 19:33    Sujet du message:
 
ça fait plaisir de lire autre chose que les articles de ces torchons de tabloïd. Enfin un article à la hauteur de son talent ! c'est tellement mérité Cool
_________________
Did I dream you dreamed about me ?
Were you here when I was full sail ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

marco Répondre en citant
Prix d'excellence


Inscrit le: 21 Sep 2005
Messages: 1386
Localisation: where their eyes can't find us

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2011 à 20:01    Sujet du message:
 

_________________
" the rich declare themselves poor"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

nanouche Répondre en citant



Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 862
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2011 à 10:32    Sujet du message:
 
Sur la tournée 25Live il y avait aussi de bonnes critiques... mais malheureusement c'est vrai qu'il est svt critiqué !
_________________
Amnéville, France - 2006, enfin ! ! !
Stade de France, France - 2007, the best !
N-York, Boston, USA - 2008, wouahh ! !
... London - Angleterre 24, 25/08 2008 ! The Best of the Best of the best of the... et 14/10/12 ! ! ! I dreamed more....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

laurier Répondre en citant



Inscrit le: 16 Mar 2007
Messages: 130
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 29 Aoû 2011 à 19:14    Sujet du message:
 
25/ Fethiye!!!!Thanks!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Fethiye Répondre en citant



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 913
Localisation: Where my eyes can't find you anymore

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2011 à 18:49    Sujet du message:
 
TRADUCTION 1ère partie:

la suite plus tard si vous êtes sages Very Happy

ENJOY!!



Le somptueux Opéra National de Prague de style néo-rococo est bien loin de la prison de Highpoint dans le Suffolk, où George Michael a passé quatre semaines, en septembre dernier pour avoir foncé dans la fenêtre du Snappy Snaps local au volant de son Range Rover sous influence de cannabis.
Près d’un an plus tard, et après avoir qualifié sa sentence de prison de "karma" et après avoir promis de changer complètement sa vie, Michael est de retour avec un nouveau projet somptueux. La tournée Symphonica nous le montre s’associant à des orchestres de musique classique à travers toute l’Europe pour réinterpréter une sélection de son propre répertoire, des reprises inattendues et des classiques de variété.
Il affirme que l’idée a été inspirée par un héros de la vieille école musicale, Tony Bennett, mais au vu de la soirée d’ouverture dans la capitale tchèque, Michael n’est pas encore prêt à devenir un crooner de salon. Alors qu’il joue avec l’Orchestre symphonique national tchèque, il interrompt le spectacle au bout de quatre chansons pour dire son public: "Je dois vous dire que je suis en train de faire dans mon froc en ce moment. "
Vêtu de noir de la tête aux pieds, à l’allure svelte - il prétend avoir perdu une "pierre" depuis qu’il a arrêté la drogue - Michael trouve vite le rythme, transmuant la euphorique House-pop de New Order "True Faith" en une entraînante complainte mélancolique. Il remonte le temps pour une diatribe anti-Sony avant de réhabiliter une obscur mais poignante chanson de Terence Trent D’Arby "Let Her Down Easy".
_________________
Fethiyé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

ESTELLE Répondre en citant



Inscrit le: 03 Oct 2006
Messages: 307

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2011 à 20:10    Sujet du message:
 

_________________
Did I dream you dreamed about me ?
Were you here when I was full sail ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    George Michael France Index du Forum -> Symphonica Tour 2011
Page 1 sur 1

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

 
Sauter vers:  


Skin Created by: Sigma12
Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com